Étude : faits saillants sur la présence des femmes dans les secteurs du sport, du plein air et de l’activité physique

Quels sont les enjeux, perceptions, et besoins des filles et des femmes dans les secteurs du sport, du plein air et de l’activité physique ? Une étude se penche sur la question, et en voici les faits saillants.

Dans la foulée du déploiement de la stratégie de mobilisation La Lancée, M361 a mandaté la firme Léger afin de mener une étude visant à mieux comprendre la réalité des différentes parties prenantes impliquées dans les secteurs du sport, du plein air et de l’activité physique qui touchent les filles et les femmes au Québec, et de dégager d’éventuelles pistes d’action.

Mené auprès de 378 répondants du milieu, le sondage web a permis d’établir plusieurs constats en matière de participation des filles et des femmes, de leadership des filles et des femmes et d’intérêt pour la mobilisation et les outils. 

Quelques définitions

PARTICIPATION

Le terme « participation » fait référence à l’action des filles et des femmes d’être actives et de prendre part à un sport, une activité de plein air ou une activité physique.

LEADERSHIP

Le terme « leadership » fait référence à la représentation féminine et l’implication des femmes dans des postes décisionnels au sein des organisations (ex. : direction, présidence, encadrement, entraîneure, etc.).

femme-velo-de-montagne

Participation des filles et des femmes

Les répondants sont quasi unanimes : 99 % affirment qu’il est très important ou assez important de favoriser et encourager la participation des filles et des femmes dans les secteurs du sport, du plein air et de l’activité physique. En revanche, 87 % d’entre eux notent la présence d’enjeux ou de problématiques liés à cette participation.

Top 5 des enjeux liés à la participation des filles et des femmes

  • 88 % : Le manque d’inclusion de la participation des filles dans les programmes sportifs (manque de conditions gagnantes qui favorisent l’inclusion des filles, etc.).
  • 86 % : Le manque d’offres / de programmes variés et de qualité spécifiquement conçus pour les filles et les femmes.
  • 85 % : Le manque de modèles féminins et d’ambassadeurs pour inspirer les filles et les femmes à pratiquer des sports et de l’activité physique.
  • 83 % : Le manque d’argent, de subventions pour faire vivre les programmes en ce sens.
  • 82 % : Le manque d’implication et de priorité accordée à la participation par les décideurs des organisations (via la mise en place de plans stratégiques, plans d’action, développement de politiques, choix de valeurs, etc.).

Cela dit, 70 % des répondants croient que la responsabilité de promouvoir et favoriser la participation des femmes et des filles revient à tout le monde, à parts égales, c’est-à-dire dirigeants, gestionnaires, gouvernement, intervenants, enseignants, entourage, villes, etc.

Leadership des filles et des femmes

Les répondants sont sans équivoque : 98 % indiquent qu’il est très important ou assez important de favoriser et encourager le leadership féminin dans les secteurs du sport, du plein air et de l’activité physique. Cependant, 87 % d’entre eux notent la présence d’enjeux ou de problématiques liés au leadership féminin.

Top 5 des enjeux liés au leadership

  • 87 % : Le manque de modèles féminins et d’ambassadeurs pour inspirer les femmes à convoiter des postes décisionnels.
  • 81 % : Le manque d’équité (salaire, discrimination) et de flexibilité dans les conditions de travail des postes décisionnels.
  • 81 % : Le manque de confiance des femmes, favorisé par le contexte en place et les modes de socialisation.
  • 81 % : L’absence de communautés de pratique, d’occasions de réseautage pour les femmes dans les secteurs du sport, du plein air et de l’activité physique.
  • 80 % : Le manque d’opportunités d’accompagnement et de développement professionnel (mentorat, formations, parrainage, etc.) pour les femmes qui exercent du leadership.

Ici aussi, une grande partie des répondants (66 %) croit que la responsabilité de promouvoir et favoriser le leadership féminin revient à tout le monde, à parts égales.

joueuse-de-volleyball

L’intérêt pour la mobilisation et les outils

La majorité des répondants se disent prêts à s’investir et se mobiliser pour changer les choses en matière de participation (90 %) et de leadership féminin (79 %). Cependant, le tiers (32 %) ne se sentent pas assez outillés pour promouvoir et favoriser la participation féminine, et plus de la moitié (53 %) ne se sentent pas assez outillés pour promouvoir et favoriser le leadership des filles et des femmes.

Les 7 meilleurs outils pour promouvoir et favoriser la participation et le leadership des filles et des femmes 

Les répondants ont démontré de l’intérêt envers différents types de ressources et d’outils.

  1. Des ateliers d’information / de formation portant sur les meilleures pratiques à mettre en place et favorisant le recrutement et la rétention des filles et des femmes (79 %).
  2. Des histoires inspirantes mettant en valeur des actions concrètes ayant permis de faire changer les choses (78 %).
  3. Des outils concrets : par exemple, un guide détaillé pour favoriser le leadership féminin au sein des organisations, un guide détaillé pour implanter une politique d’égalité des genres, etc. (77 %).
  4. Des formations permettant le partage de connaissances de différentes parties prenantes sur le sujet (76 %). 
  5. Des conférences, webinaires ou évènements organisés pour sensibiliser et motiver les différentes parties prenantes et rencontrer des pairs (73 %).
  6. Des ateliers d’information / de formation visant à défaire les préjugés et stéréotypes et à modifier les cultures organisationnelles (70 %).
  7. Un répertoire (banques de contacts féminins) ou autre système (placement) visant à aider les organisations à identifier et recruter des femmes pour des postes décisionnels (70 %).

En résumé...

Trois constats clés sont à retenir de cette étude.

  1. L’inclusion et la valorisation des filles et des femmes dans les secteurs du sport, du plein air et de l’activité physique est nécessaire afin d’améliorer la participation féminine et la représentation des femmes en matière de leadership dans ces secteurs.
  2. Des modèles féminins et ambassadrices sont nécessaires pour inspirer les filles et les femmes à participer et à s’impliquer dans le leadership du sport, du plein air et de l’activité physique.
  3. Il est nécessaire de mieux outiller les intervenant·e·s et décideur·e·s pour promouvoir et favoriser le leadership et la participation des filles et des femmes dans ces secteurs.

 

Téléchargez notre dossier spécial

dossier-special-telechargement-la-lancee

Cet article a été rédigé par


Articles et Outils

Voir tout