Les Chèvres 14-17 : une initiative inspirante pour encourager les adolescentes à bouger

velo-de-montagne-les-chevres
Crédit photo : Les Chèvres de montagne | Yan Kacynzski

Les Chèvres de montagne, l’une des plus importantes communautés de femmes en plein air au Canada, innovent en proposant un tout nouveau projet entièrement destiné aux adolescentes. En collaboration avec le mouvement HappyFitness, cette initiative inspirante vise à favoriser l’accessibilité aux sports de plein air aux jeunes filles et à leur faire découvrir le plaisir de bouger de façon positive et décomplexée. Dehors, les filles!

Voir plus de filles sur le terrain

Depuis plus de six ans, été comme hiver, Les Chèvres de montagne initient les femmes à une variété d’activités de plein air allant de l’escalade de glace à la survie en forêt, en passant par le camping d’hiver, le ski hors-piste, le fatbike, la voile ou la pêche à la mouche. Comme le raconte sa directrice Pascale Vézina-Rioux, « Les Chèvres de montagne sont nées du désir de voir plus de femmes sur le terrain en permettant à ces dernières de découvrir de nouveaux sports de plein air, d’acquérir de l’assurance et de développer un réseau social. » Regroupant aujourd’hui plus de 600 membres qui recherchent l’aventure, le plaisir et le contact avec la nature, l’organisme peut se vanter d’avoir atteint son but auprès des femmes adultes et entreprend de poursuivre sa mission plus spécifiquement auprès des adolescentes.

« On sait que cette confiance-là, d'être capable de pratiquer ces activités, d'essayer quelque chose de nouveau, de se dépasser, entraîne des répercussions sur d'autres aspects dans la vie des femmes. Dès les débuts de notre collaboration, on avait donc le souhait d'offrir cette opportunité-là à des plus jeunes et de leur faire découvrir toute la richesse des activités de plein air, sans la peur du jugement ou la pression de la performance. »

— Émilie Richard, co-directrice des Chèvres de montagne

Combler un besoin essentiel

Désireuses de partager leur expérience avec les jeunes filles, la directrice Pascale Vézina-Rioux et la co-directrice de l’organisme, Émilie Richard, dispensent régulièrement des ateliers dans les écoles secondaires du Québec. C’est à l’occasion de ces rencontres qu’a germé l’idée de développer le projet Les Chèvres 14-17. Comme l’explique Pascale Vézina-Rioux, « les professeurs avec qui on a échangé nous ont tous exprimé le besoin de créer un pont pour les adolescentes entre le secondaire et le cégep. Il y a en effet plusieurs programmes encadrés de plein air au secondaire, mais quand les filles sont laissées à elles-mêmes, elles ne savent pas où aller et par quoi commencer. »

Les chevres de montagnes Yan Kaczynski
Crédit photo: Les Chèvres de Montagne | Yan Kaczynski | Avalanche Québec

« Entre la fin du secondaire et le cégep, c’est bien démontré qu’il y a une baisse drastique de l’activité physique chez les filles, qui sont submergées par la pression de la performance et les images corporelles stéréotypées. Cela peut contribuer au fait que plusieurs d’entre elles craignent de ne pas être à la hauteur ou manquent de confiance pour entreprendre des activités de plein air. »

— Émilie Richard, co-directrice des Chèvres de montagne

Les observations des professeurs du secondaire ont convaincu Pascale Vézina-Rioux et Émilie Richard de concrétiser leur rêve d’intervenir auprès des adolescentes. « Notre objectif avec les Chèvres 14-17, précise Pascale, c’est de piquer la curiosité des jeunes filles dès le secondaire et de leur offrir des activités qui leur permettent de découvrir les plaisirs du plein air et de créer un réseau de filles de leur âge avec qui elles auront envie de continuer à faire des activités après le secondaire. »

Partager les mêmes valeurs entre filles

Pour développer un projet bien adapté aux adolescentes de 14 à 17 ans, Les Chèvres de montagne n’ont pas hésité à s’associer au mouvement HappyFitness spécialisé dans l’entraînement au féminin. « Pour nous, cette collaboration est une belle opportunité de partager notre message auprès des adolescentes », souligne Chloé Rochette, qui a fondé HappyFitness en 2012 pour faire bouger les femmes et véhiculer une philosophie du mouvement et du bien-être positive, simple et axée sur le plaisir. Composé d’une équipe d’entraîneurs certifiés, de kinésiologues et de nutritionnistes, HappyFitness est responsable du volet entraînement physique au sein du projet des Chèvres 14-17.  

Le Mouvement Happy Fitness groupe de femmes
Crédit photo: Le Mouvement HappyFitness

« Notre rôle, c'est d'offrir une préparation aux adolescentes afin qu'elles soient physiquement en forme et qu'elles développent la confiance nécessaire pour entreprendre une aventure en plein air. On veut les inciter à bouger pour se sentir bien, mais sans jamais se comparer ou viser la performance. »

— Chloé Rochette, fondatrice de HappyFitness

En plus d’offrir une expertise complémentaire, Les Chèvres de montagne et HappyFitness poursuivent le même objectif de démocratiser le sport et partagent des valeurs communes qui rejoignent la majorité des femmes et des jeunes filles. « L’aspect social, c’est vraiment quelque chose de fort chez les filles, précise Émilie Richard. Notre souhait, c’est que les adolescentes puissent essayer différents sports, mais surtout qu’elles vivent des moments privilégiés ensemble et développent un sentiment d’appartenance. »

Vivre une activité différente chaque mois

Réparties sur quatre semaines, le programme des Chèvres 14-17 propose tous les mois un nouveau départ et une activité de plein air différente. La première semaine du mois débute par un entraînement virtuel en musique avec HappyFitness. Au cours de la deuxième semaine, les adolescentes sont invitées à partager une expérience culinaire et à découvrir des idées de recettes saines et délicieuses pour le plein air. À la semaine trois, un défi leur est lancé, au cours duquel elles peuvent gagner des petites récompenses. Enfin, à la quatrième semaine, toutes les participantes se retrouvent dehors pour l’activité plein air du mois. 

Les Chèvres 14-17 est un projet-pilote qui doit se poursuivre pendant une année entière, de mai 2021 à mai 2022. Au fil des saisons, les membres du club Les Chèvres 14-17 pourront s’initier à des activités de plein air aussi diversifiées que la randonnée, la planche à pagaie, la voile, le fatbike, le ski de fond ou l’autonomie en forêt. 

Rendu possible grâce à une aide financière du Conseil Sport Loisir de l’Estrie et à une subvention du programme Équité entre les genres dans le sport récréatif de l’Association canadienne des parcs et loisirs, le projet Les Chèvres 14-17 est offert uniquement en Estrie cette année. Mais pour Émilie Richard et Pascale Vézina-Rioux, il ne s’agit que du début d’une belle aventure qu’elles espèrent longue et rassembleuse. Si l’expérience s’avère concluante, elles comptent bien développer le projet à travers le Québec.

« Quand j’ai rencontré Pascale, on est rapidement devenues partenaires d’aventure. Elle m’a fait découvrir un monde de possibilités et elle m’a amenée à essayer plein de nouvelles activités. C’est un peu ma motivation avec Les Chèvres 14-17. À mon tour, je veux transmettre cette force-là à des jeunes filles, qu’elles se sentent bien et en sécurité pour apprendre quelque chose de nouveau et se dépasser. » – Émilie Richard, co-directrice des Chèvres de montagne

Cet article a été rédigé par


Articles et Outils

Voir tout